Rechercher
  • Kim

Quand l'auto-portrait vole au secours de l'être

Cette image elle est venue a moi plusieurs fois depuis que je fouille et trifouille dans mes archives photographiques


C'est comme un rappel


Un "tu te souviens"?

Quand tu l'as fait?

Et pourquoi tu 'as fait?


(cette image est issue d'une série, que je voulais faire pour augmenter mon estime )


Pour revenir au conteste:


Je sortais d'une énorme crise d'eczéma ( on en voit encore un peu la trace sur mes mains et un peu partout sur mon corps, peut-être suis-je la seule à le percevoir?... en fait non, tu ne peux pas les voir.. je les ai effacées puis on ne voit pas mes mains, puis en fait je ne veux pas que tu le vois ce foutu eczéma!)


J'avais passé une période de grosse douleur, d'insomnie

Je me sentais moche, inutile, bonne à jeter ( ou à piquer)


Ce portrait c'est vraiment moi, mon regard, la position du visage, cet air un peu triste et lumineux à la fois, ce paradoxe entre ce que je montre de moi et qui je suis vraiment


Cette image est un appel à "regarde moi et vois moi, reconnais moi et aime moi, comme je suis"


De moi à moi, et puis à l'autre, à celui que je ne connais pas, que je voudrais rencontrer puis aux amis fidèles, à ceux qui me connaissent dans mes moments troubles, à ces amis qui mettent un pouce quand je publie cette image, ou un cœur ( mais à l'époque de l'image on ne pouvait pas encore mettre de cœur) comme pour me dire " on sait Kimette, on est là, on te voit et on t'aime" ( là j'écris et j'ai les larmes aux bords des yeux.. ça se brouille..mince je pleure..)


Et comme si le shooting n'avait suffit à faire sortir mes doutes et gonfler mon estime de moi et ma confiance,

C'est ce portrait que j'ai utilisé lors de ma formation en photothérapie


Une couche en plus, une exploration plus profonde et un regard bienveillant et accompagnement pour faire sortir de ce portrait le meilleur ( y compris le pire pour le meilleur bien sur... tu vois ce que je veux dire? Reconnaitre et résilience )


Quelques questions et voilà que ça sort de moi


L'absence, le doute, la lumière, la force, toutes ces qualités que j'avais oublié

Le pourquoi et surtout le comment continuer, mieux continuer

Les solutions qui apparaissent dans les détails, dans mon regard, ma position

Et tout ce que je peux enfin me dire, droit dans les yeux, pour m'aimer un peu mieux,


Je regarde aujourd'hui cette image avec tellement plus de bienveillance et de douceur



De cette série, des le creux de ma main, cette tache, cette peau meurtrie.. sur celle là, on le voit l'eczéma...

Je regarde cette image, des mots me viennent, je les partage




Montrer ma peau

Vouloir changer de peau


Montrer ce qui me fait souffrir, maigrir, mourir...à petit feu


Ce mal être de peau, cette peau qui se fait neuve en se déchirant

Des cratères qui s'ouvrent dans cette peau qui se craquelle

Pour exposer au monde ma fragilité

Pour me sortir de cette douloureuse peine

Qui me fait me fendiller


Ces sensations d'avoir sous la peau des millions de fourmis

Crier pour que le feu s’éteigne

S'arracher cette peau que l'on regrette


Gratte moi

Déchire moi

Tue moi


Que cette peau me laisse

Je ne saisis plus rien

Mes mains sont défaites

Plus rien pour retenir ma peau

Plus que des lambeaux




Si tu souhaites en savoir plus sur le portrait thérapeutique : ici

21 vues